Îlot de compostage urbain

Réduire et traiter les déchets organiques à la source, même en ville

« Matière Organique Très Expressive » est un projet qui vise à promouvoir le compostage partagé en milieu urbain, à travers un dispositif physique et un programme de sensibilisation.

  • Conçu pour un usage collectif

  • Système circulaire : recyclage, partage et fertilisation

  • Fabriqué à partir de matériaux locaux

  • Esthétique adaptée au milieu urbain

  • Sensibilisation à la gestion des déchets

  • Médiation du processus de décomposition

Service en Îlot de compostage urbain

« Matière Organique Très Expressive » (MOTE) propose une solution légère et humaine : le compostage partagé. Notre objectif est de susciter la réappropriation du traitement de la matière organique par les usagers comme un substrat de lien social.

Un usage collectif avant tout

Des permanences et des ateliers de sensibilisation proposent de créer collectivement un imaginaire réjouissant à la découverte des intra-terrestres, observer l’activité bactérienne par caméra thermique, écouter la symphonie du compost, cuisiner sa poubelle, jardiner sans jardin.

L’inauguration est une fête.

En fin de cycle, le compost est devenu engrais, c’est la fête de la récolte. Chacun prend ce dont il a besoin pour ses jardinières.

Idéal pour les collectivités volontaires dans une démarche exemplaire et participative de promotion de système circulaire.

Facile à utiliser

Tout projet nécessite une mise en cohérence de l’ensemble des équipements qui le composent. Cette solution de mobilier extérieur fait appel aux matériaux et fabricants locaux, tout en se reposant sur les codes vernaculaires qui permettront d’inscrire durablement ces équipements dans un site naturel.

L'ilôt de compostage urbain est optimisé pour une utilisation facile
  • Module d’apport

    Situé à hauteur de taille pour vider facilement le seau.

  • Bac de structurant

    Ce bac, dans lequel est piochée la matière carbonée, n’est pas plus profond que la longueur d’un bras (pour se passer de plongée acrobatique).

  • Bac de maturation

    Plus haut, pour accueillir un maximum de volume

  • Armoire

    Un espace de stockage des outils et un support de communication.

  • Bacs de plantation

    Illustrent le cycle entier du végétal, de sa croissance à sa décomposition.

Un objet esthétique

En ville, l’exigence esthétique est plus accrue, il faut faire accepter psychologiquement le dispositif. L’îlot doit faire paysage.

Modulable et transparent, il exhibe fièrement cette matière précieuse pour opérer un changement dans les mentalités.

L'ilôt est beau et s'intègre parfaitement à l'esthétique urbaine

Médiation et pédagogie

Avant l’atterrissage d’un îlot, il faut constituer la communauté d’usagers.

Des ateliers de sensibilisation proposent de développer un imaginaire réjouissant en et taillé sur mesure en fonction du public visé : apprivoiser les intra-terrestres, observer l’activité bactérienne par caméra thermique, écouter la symphonie du compost, cuisiner sa poubelle, jardiner sans jardin…

Des formules courtes d’une heure peuvent être programmées en milieu scolaire afin de couvrir le maximum de classes et lancer une dynamique dans l’ensemble de l’établissement.

  • Atelier « Dessin des ingrédients »

    Les usagers sont invités à dessiner les éléments organiques bienvenus dans le composteur.

    Les croquis sont sérigraphiés sur des torchons pour rappeler de manière pérenne l’information dans la cuisine, là où sont générés les déchets.

  • Atelier « Personnalisation des bio-seaux »

    Le bio-seau est le contenant qui va accueillir les déchets compostables dans le foyer.

    Un kit est distribué à chacun. Les motifs prédécoupés des ingrédients rappellent l’importance de la fragmentation pour une décomposition saine et rapide.

  • Atelier « Cuisine ta poubelle »

    Composter c’est bien, manger c’est mieux.

    Le design culinaire est convoqué pour sensibiliser au gâchis alimentaire : tarte en spirale d’épluchures, pesto de fanes, etc.

  • Atelier « Les intra-terrestres »

    Véritables ouvriers du compost, les insectes et les bactéries sont les héros d’un apéro autour d’une performance sonore assurée par l’artiste ◊x du collectif OVM, accompagnée d’une vidéo thermique du compost.

Vu dans

DEFI-Écologique sur L'Est Républicain
DEFI-Écologique sur La croix
DEFI-Écologique sur France 3

Méthodologie

Analyse et intégration

  1. Discussion collective pour définir le plan d’action.

  2. Analyse du lieu, désignation de l’emplacement, récolte de données techniques et démographiques.

  3. Terrassement du terrain si besoin.

  4. Constitution d’une première liste d’usagers.

  5. Animation des deux premiers ateliers de sensibilisation (instructions et bio-seaux).

  6. Pose de l’îlot.

  7. Désignation d’au moins deux usagers référents.

  8. Baptême de l’îlot (inauguration).

  9. Organisation si besoin de permanences.

  10. Troisième atelier.

  11. Premier transvasement.

  12. Second transvasement et bilan semestriel.

  13. Troisième transvasement.

  14. Récolte et bilan semestriel.

Gestion

  1. Suivi régulier des tâches administratives.

  2. Anticipation des étapes du projet pour assurer le respect des délais.

  3. Communication fluide et efficace entre les différents intervenants.

Logo de le-grand-nancyLogo de villers-les-nancyLogo de ehpad-benichouLogo de smictom-alsace-centraleLogo de arte-nancyLogo de liverdunLogo de tcrm-blida